Méditation – Comment tirer le meilleur parti de vos méditations

La méditation est une pratique ancienne dans laquelle un individu utilise consciemment une technique spécifique pour entraîner sa concentration et sa conscience, pour se calmer et atteindre un état calme et mentalement équilibré, et pour acquérir un esprit clair et détendu. Les gens méditent pour de nombreuses raisons différentes : pour surmonter l’anxiété, gérer le stress, contrôler les sautes d’humeur et l’anxiété, améliorer la créativité, atteindre l’éveil spirituel, etc. De nombreuses personnes ont recours à la méditation pour faire face aux défis quotidiens, tels que la douleur chronique, la dépression, la peur, les problèmes d’estime de soi, etc.

Alors, comment savoir comment méditer ?

La méditation est vraiment très simple. Vous n’avez pas besoin de compétences ou d’équipement particuliers ; cependant, vous avez besoin d’une certaine discipline et de la volonté d’apprendre. Cependant, une fois que vous aurez maîtrisé les techniques de méditation et que vous aurez trouvé votre propre façon de le faire, vous constaterez que cela peut vous aider à faire face à un grand nombre de difficultés de la vie.

Pour commencer à méditer, vous devez d’abord vous fixer des buts ou des objectifs, qui peuvent être très précis. Par exemple, vous pouvez vouloir faire baisser votre tension artérielle, perdre du poids, arrêter de fumer, etc. Une fois ces objectifs fixés, vous serez mieux à même de vous concentrer sur la tâche à accomplir, c’est-à-dire de vous mettre dans un état d’esprit calme et reposant. La première étape pour pratiquer correctement la méditation est de décider ce que vous souhaitez exactement atteindre en méditant, car cela guidera votre pratique et déterminera la manière la plus efficace de commencer à méditer.

meditate

Pour commencer à méditer correctement, vous devez d’abord comprendre vos intentions et ne vous concentrer que sur le moment présent. Lorsque vous commencez à penser au passé ou à l’avenir, vous détournez en fait votre attention du moment présent. Vous êtes peut-être conscient des pensées qui vous viennent à l’esprit, mais vous devez essayer de les ignorer à tout prix, jusqu’à ce que vous preniez conscience des sensations dans votre corps. Dès que vous ressentez une émotion, telle que le bonheur, la douleur, la peur ou même la haine, vous devriez pouvoir remarquer si vous la vivez consciemment ou inconsciemment. En méditant sur le moment présent, vous serez mieux préparé à affronter les situations difficiles lorsqu’elles se présenteront.

Vous devriez également prêter attention à vos habitudes de respiration à mesure que vous devenez plus habile à la méditation. Dès que vous vous rendez compte que vous êtes mal à l’aise ou que vous vous embourbez dans une pensée donnée, vous devez essayer de détendre consciemment tout votre corps, en commençant par le visage et le cou, mais en vous concentrant sur votre respiration pour qu’elle soit centrée sur votre cœur. À mesure que vous prenez conscience de vos schémas respiratoires, vous devez également prendre conscience des sensations physiques que vous ressentez. Par exemple, si vous ressentez une douleur, vous devez essayer d’approfondir votre respiration jusqu’à ce que vous soyez presque dans un état d’hypnose. Au bout d’un certain temps, vous devriez commencer à remarquer comment vos pensées changent et comment votre corps réagit.

Il a été démontré que la méditation aide à réduire l’anxiété et à promouvoir un sentiment de bien-être. Il existe de nombreuses façons d’améliorer vos chances d’améliorer votre état d’esprit. L’une d’entre elles consiste à commencer à pratiquer quotidiennement des techniques de méditation consciente. Pour commencer, trouvez des endroits paisibles pour vous asseoir et bloquez tous les bruits environnants. Plus vous vous sentirez à l’aise avec l’idée de contrôler totalement votre environnement, plus vous commencerez à méditer seul.

Si vous avez tendance à avoir des pensées vagabondes pendant que vous méditez, vous voudrez peut-être commencer à prendre de profondes respirations lorsque vos pensées vagabondent. Cette technique simple peut vous aider à vous détendre plus efficacement et à vous sentir plus à l’aise lorsque vous vous concentrez sur votre respiration. À mesure que vous vous familiarisez avec cette technique, vous pouvez augmenter progressivement votre temps de respiration de manière à prendre davantage de respirations tout au long de la journée.

Une autre façon d’augmenter vos chances de profiter des effets de la méditation est de pratiquer une méditation de marche. La méditation marchante est similaire à la méditation assise mentionnée ci-dessus, sauf que vous marchez dans un environnement agréable. De cette façon, vous n’avez pas à vous soucier de la façon dont vous marchez, car l’accent est mis sur votre respiration et vos sensations. Lorsque vous commencerez à développer votre capacité à prêter attention à vos sensations et à vous concentrer sur elles, vous remarquerez que vos pensées deviennent moins fréquentes et que vos sentiments de relaxation, de calme et de santé augmentent.

Méditation – Comment tirer le meilleur parti de vos méditations
4.9 (98%) 32 votes